Swann
0
Retour

le Journal

Comment entretenir son jeans dans le temps ? (2/2)

Actualité Swann

Comment entretenir son jeans dans le temps ? (2/2)

La patine du jeans : entretien, délavage et réparations du denim

Le jeans est un vêtement qui bougera beaucoup dans le temps. C’est d’ailleurs ce qui fait son charme. Au fur et à mesure que vous le portez, la couleur du denim s’use. La nature de l’indigo fait qu’il va perdre en couleur et créer des nuances que les amateurs apprécient tout particulièrement. Le tissu s’assouplit, pour peu à peu prendre forme en fonction de vos mouvements. Il devient de plus en plus confortable et vous correspond parfaitement. Un confort que vous ne retrouvez pas lorsque vous portez de “simples” pantalons.
Et puis lorsqu’un jeans montre signe de vieillesse, qu’il commence à s’abimer, qu’il se déchire, qu’il se troue… il n’en devient pas pour autant moins beau. Le jeans est l’un des seuls vêtements à devenir de plus en plus beau au fur et à mesure qu’il vieillit. Sa patine est très particulière, c’est un mix entre quelque chose d’incompressible et quelque chose d’intangible. Incompressible car cela demande du temps, de porter un jeans, de l’user, de le faire vieillir, de le délaver ou de le raccommoder. Et intangible car il est l’héritage d’expériences, d’une façon dont vous portez le jeans, de la manière dont vous l’entretenez ou du soin que vous lui apportez.

Couleurs et délavages du jeans

delavages-jeans-swann

La teinture indigo

Le traditionnel bleu indigo provient d’un pigment naturel que l’on utilise pour teinter le denim. Aussi surprenant que cela ne puisse paraître, la cuve dans laquelle on réalise la teinture indigo est en fait vert blanchâtre / jaune. Après y avoir baigné le coton, c’est l’exposition à l’air, et en particulier le phénomène d’oxydation, qui va donner une couleur bleue. Le fil ou le tissu va donc passer de sa couleur naturelle, écrue à un vert jaunâtre, couleur du bain, puis à un bleu plus profond, lorsque l’on va étendre le coton. Plus celui-ci subit ce traitement (bain + étendage) plus le bleu indigo sera profond.

delavage-coton-indigo
Dans cet exemple, des fils de coton teintés à l’indigo plus ou moins de fois, la couleur verdâtre est l’intermédiaire entre l’écru et le bleu indigo

Le délavage

Une fois le premier lavage subi, le bleu indigo aura tendance à évoluer vers un royal blue. Une couleur moins appréciée des puristes, qui vont donc retarder au maximum le premier lavage afin de préserver ce bleu indigo si caractéristique des jeans bruts. Qui plus est, cela permet de créer des contrastes plus forts entre délavage et bleu profond car le tissu plus rigide va plus marquer. Les plus téméraires et passionnés ne laveraient quasiment pas leurs jeans à l’eau, afin d’accentuer au maximum ce contraste.

delavage denim selvedge raw
Un délavage dans les règles de l’art, poussé à l’extrême…

Le délavage et l’usure artificielle ont quant à eux bien trouvé leur place dans l’industrie afin de répondre aux clients souhaitant porter de suite un jeans à apparence vieillie. L’avantage est d’avoir un tissu beaucoup plus souple qu’un brut et dans lequel on se sent immédiatement à l’aise.
Pour avoir un rendu visuel intéressant, il faut choisir un jeans délavé “en pièce”. Le délavage en pièce fait référence au fait de procéder à celui-ci une fois que le jeans est monté. Cela permet ainsi de donner une teinte moins uniforme, notamment au niveau des coutures du jean tout en préservant ses qualités. Qui plus est, opter pour un jeans délavé, c’est aussi avoir la possibilité de choisir directement une teinte qui demanderait beaucoup de temps à être obtenue naturellement. Le jeans bleached par exemple est un bleu ciel pour lequel il faudrait attendre une dizaine d'années si l’on partait d’un indigo brut.
Nos jeans délavés, sont coupés dans une toile du tisseur italien Candiani. La filature est considérée comme le fabricant de denim à la production la plus propre en matière d’impact environnemental. Choisir un fournisseur de denim fiable permet par ailleurs à notre atelier (situé en Italie également) de mieux maîtriser la production de jeans délavés. En effet, lorsque l’on coupe le denim et qu’il subit un délavage, la toile va bouger. Il faut veiller à ce que le taux de rétrécissement soit constant afin de produire des jeans avec les bonnes mesures.

jeans-delavés-swann

Comment laver sa paire de jeans ?

À la main…

Pour ceux qui prennent bien soin de leur vêtement, faire un lavage à la main ne sera pas surprenant lorsqu’il s’agira de bien entretenir sa paire de jeans (d’autant plus lorsque le jeans est neuf et brut).

jeans lavage a la main

  • Diluez un peu de lessive dans un bain ou une grande bassine d’eau tiède.
  • Agitez un peu le jeans, frottez modérément là où c’est nécessaire et immergez le pendant une bonne demi-heure.
  • Videz l’eau savoneuse et rincez abondamment le jeans. Pour le débarasser de toute la lessive, vous pourrez encore le laisser tremper dans une eau claire pendant une dizaine de minutes.
  • Pour le séchage, il vaut mieux laisser l’eau s’écouler naturellement en accrochant votre jeans sur un cintre. Il s’agit surtout de ne pas presser ou entortiller le jeans au risque de marquer des plis qui pourrait faire des lignes délavées.

Pour ceux qui ont l’habitude de tout passer en machine, c’est une méthode qu’il faut au moins connaître pour comprendre comment le jeans réagit aux lavages. Et encore, nous avons fait l’impasse sur les méthodes plus étonnantes qui consistent à utiliser la baignoire, mais en portant son jeans ou bien de le laver dans la mer en le frottant avec du sable (des histoires de tissus unsanforized et de délavages encore plus complexes…).

En machine

Nous savons en effet que malgré toutes les précautions évoquées plus précédemment et cette connaissance que vous aurez à propos de l’entretien de votre denim, certains ne pourront s’empêcher d’utiliser le lavage en machine. Et il n’y a pas de mal à ça, si ce n’est que votre jeans se délavera simplement de manière plus uniforme.
Si vous lavez votre denim en machine, veillez à bien le laver séparément, surtout lors des premiers lavages. Vous pouvez aussi le retourner pour que la face ne soit pas trop en contact avec le tambour de la machine. Utilisez de préférence une lessive pour linge foncé et le programme le plus doux (cycle court, tambour qui tourne lentement, eau froide, pas d’essorage). Comme pour le lavage à la main, accrochez le pantalon à un cintre pour qu’il sèche. Si en revanche, le tissu vous paraît plissé à certains endroits, faites le plutôt sécher à plat en faisant bien disparaître les plis au préalable. Le “risque” en effet d’un lavage en machine, c’est de faire apparaître de longues lignes délavées, souvent dans la longueur de la jambe. Cela se produit lorsque la machine tourne trop vite et c’est malheureusement irrémédiable (c’est pourquoi nous déconseillons d’essorer en machine).

Comment réparer son jeans ?

Porter une paire de jeans de manière durable, c’est aussi gérer son usure naturelle. Si certains vont aimer porter un jeans un peu abimé et troué ici et là, ce n’est pas forcément un look adapté à chacun d’entre nous. Nous ne pouvons que vous conseiller de faire réparer votre jeans, afin d’allonger son espérance de vie.
Même si ce sont des réparations qui se voient, c’est aussi ce qui va contribuer à la patine de votre denim et lui donner un aspect unique.
Parmi les techniques pour réparer sa paire de jeans, il y a les plus simples comme le patch ou bien lorsque le tissu est déchiré sans avoir formé de trou, une simple couture par l’intérieur. Ce sont évidemment des reprises que n’importe quel retoucheur peut réaliser.
Et puis il y a des réparations plus techniques, dédiées au denim. Celles qui sont signe d’un soin particulier à un vêtement l’on a envie de continuer à porter, malgré les signes d’usure.

La retouche basique

Pour reprendre une déchirure, vous pouvez confier votre jeans à un retoucheur maîtrisant la méthode du “darning”. Il s’agit de racommoder un trou par exemple en utilisant une machine à coudre pour effectuer de multiples points de couture assez rapprochés et ainsi solidifier la zone fragilisée. Pour faciliter les coutures, on peut même y ajouter sur l’envers un morceau de tissu en chambray ou tout autre tissu plus léger qui servira de base pour les multiples point de couture qui viendront par dessus. C’est une retouche qui est facile à réaliser et ne demande qu’une machine à coudre simple et un peu de technique.

La méthode des connaisseurs

Si vous souhaitez faire réparer votre paire de jeans dans les règles de l’art, penchez-vous un peu sur le darning effectué par les spécialistes du jeans… Il s’agit en effet d’une méthode bluffante opérée grâce à une machine qui n’est pas “plate” ou sur table, mais possède un support cylindrique dans lequel on vient enfiler la jambe du pantalon.

singer-47w70-jeans-darning

Le modèle Singer 47W70 est particulièrement prisé et recherché car il permet de recomposer la trame de votre jeans. Une réparation ultime pour n’importe quel déchirure, trou ou accroc que pourrait subir votre paire de denim favorite…

reparation-jeans-Darning

Le raccommodage à la main

Avec un peu de patience et de persévérance, nous pouvons aussi vous conseiller de tenter de réparer votre jeans vous-même à l’aide d’un simple fil et aiguille. Si la déchirure est mineure, cela pourrait faire l’affaire pour quelques mois supplémentaires et n’aurait rien de choquant étant donnée la nature plutôt casual d’un jeans. Vous pouvez ainsi en profiter pour personnaliser votre jeans, lui donner un côté unique, en assumant le fait qu’une retouche à la main sera visible… Quelques idées qui vont dans ce sens : utiliser des fils de couleurs différentes, broder un patch ou un morceau de tissu contrasté.

Le sashiko

Dans cet état d’esprit, nous vous conseillons de jeter un coup d’oeil à la méthode “sashiko”. Un point de couture utilisé fréquemment dans la broderie japonaise, qui recquiert de la minutie et un sens poussé du détail. Les réparations dans le style sashiko reprennent les codes du jeans selvedge, en utilisant un fil de broderie blanc ou écru, et parfois des chutes de denim dans des tons différents… Les contrastes sont assumés et les points de couture largement visibles. Dans cette forme d’imperfection, un jeans qui était troué se retrouve sublimé. Sachant ce que l’on peut en faire, vous n’aurez désormais aucune crainte d'abîmer votre jeans.

reparation-sashiko-denim
(Instagram @sashikodenim )

Et si malgré une énième réparation, votre jeans finissait enfin par vous lâcher, nous vous conseillons de le garder sous la main, il pourra être utile pour réparer son futur successeur…

Acheter un Jeans

Ces pages peuvent aussi vous intéresser

Ces articles peuvent vous plaire

La flambée du cours du coton

Actualité Swann

La flambée du cours du coton

lire la suite
Swann à la Criminelle

Actualité Swann

Swann à la Criminelle

lire la suite